À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Hier à 22:17

» Va comme David devant la Face de notre Dieu et Père, reconnais ta faute, confesse ton péché...
par Lumen Hier à 22:13

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Hier à 21:46

» j'aime le repos, dit DIEU
par Lumen Hier à 20:40

» Chapelet du mercredi 21 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:07

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 20:06

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Hier à 18:18

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Hier à 17:51

» Prières
par Lumen Hier à 17:39

» Retraite de carême avec Etoile Notre Dame
par Lumen Hier à 17:28

» Carême : "Avec S. Augustin, cherchons Dieu, présent en nous"
par Lumen Hier à 17:14

» Carême dans la ville 2018 : • « Tu m’as relevé » •
par Lumen Hier à 16:57

» Pensée du jour: Mon enfant, accepte ce que tu vis comme étant ce qu'il y a de mieux pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:39

» Le médecin le plus inutile au monde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:26

» Chapelet du mardi 20 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 21:10

» Explication à propos du Défi IXTHUS
par Lumen Mar 20 Fév 2018 - 14:47

» Entrez dans le Secret de Marie
par Lumen Mar 20 Fév 2018 - 12:25

» Le carême sur les routes de l'Ancien Testament
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 11:24

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, écoute bien ceci: en devenant 'Amour'...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 9:00

» « Son cœur était plein ; son âme était réduite au silence »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 8:49

» « Un verre d'eau donné à celui qui a soif : c'est moi que vous avez désaltéré. Je vous invite à partager mon royaume. »
par Lumen Lun 19 Fév 2018 - 22:08

» Chapelet du lundi 19 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 20:28

» Comme il est doux de rêver.
par Lumen Lun 19 Fév 2018 - 18:45

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est Moi, Jésus, qui veux parler à ton beau petit cœur d'enfant.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 9:24

» Belle et douce Marie par Michael Lonsdale
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 8:47

» Il faut faire des choix qui nous permettront de trouver des temps de silence et de désert.
par Lumen Dim 18 Fév 2018 - 23:52

» Quel est le sens du Carême ? avec Abbé Théodore Mendy
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 20:35

» Une semaine avec Bernadette
par Lumen Dim 18 Fév 2018 - 20:08

» Neuvaine à sainte Bernadette Du 10 au 18 février - Fête de sainte Bernadette
par Lumen Dim 18 Fév 2018 - 19:47

» Rencontre avec Soeur Bernadette Moriau, 70ème miraculée de Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 19:06

» Angélus: Le carême parce que « Dieu seul peut nous donner le vrai bonheur »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 18:49

» Chapelet du dimanche 18 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 18:25

» Pensée du jour: Mon enfant, si tu savais combien les situations que tu déplores sont nécessaires pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 9:33

» Marie inaugure une humanité nouvelle
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 9:22

» La précieuse vertu d'humilité
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 9:00

» Si nous nous comportons en « vrais fils », DIEU comprendra et se comportera comme un Père !
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 23:22

» Textes Liturgiques du Dimanche 18 février 2018 : dimanche, 1ère Semaine de Carême — Année B
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 21:46

» Chapelet du samedi 17 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 18:17

» Pensée du jour: Mon enfant, l'Amour du Père, bien intégré en toi, te permet de vivre dans la jubilation...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 9:41

» Haïti se met sous la protection de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 9:34

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Il allait à la mort en chantant : le martyre du bienheureux Francisco castello Aleu

Aller en bas 
AuteurMessage
Mea culpa

avatar

Messages : 6766
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Il allait à la mort en chantant : le martyre du bienheureux Francisco castello Aleu   Ven 28 Oct 2011 - 18:09

Il allait à la mort en chantant : le martyre du bienheureux Francisco castello Aleu
Jacinto Peraire Ferrer – traditions monastiques

Il avait 22 ans :
Francesco comparaissant devant le tribunal révolutionnaire :
« La question finale :
-Enfin, terminons-en. Es-tu catholique ?
Francisco :
-Oui, cela, oui. Je suis catholique :
Ces paroles, continue le témoin, notre héros les prononça d’une voix claire et concise, serein et le visage lumineux
Ce fut, sans aucun doute, la confession la plus courageuse ; celle qu’il avait toujours souhaité pouvoir faire.
Trente et quelques années plus tard, donnant plus de force à son témoignage, cet ex-militant communiste, encore plein d’admiration, déclarera : « Me trouvant très proche, à moins d’un mètre de l’accusé, j’ai entendu clairement ses paroles qui bouleversèrent alors tous ceux qui étaient présents.
Pareil courage, par sa vaillance surnaturelle, provoqua une indicible émotion dans les rangs du public dans la grande salle de la Paheria.
Francisco était au centre de la salle, il forçait le respect des gens et peu à peu, ce respect devenait de la sympathie. Plusieurs crièrent : « innocent », « liberté » et « pardon »
Pourtant, l’accusateur public demanda la peine de mort, ce que Francisco écouta le sourire aux lèvres et les yeux illuminés de joie, comme si on lui avait annoncé la gloire du ciel. Pour lui, cela y ressemblait déjà.
Quand le président lui demanda s’il avait quelque chose à dire pour sa défense, il répondit :
« Ce n’est pas nécessaire. Pour quoi faire ? Si le fait d’être catholique est un délit, j’accepte très volontiers d’être un délinquant. Le plus grand bonheur que l’on puisse trouver en cette vie est de mourir pour le Christ. Et, si j’avais mille vies, je les donnerais toutes pour Lui, sans hésiter un instant. Je vous remercie donc de la possibilité que vous m’offrez d’assurer mon salut éternel. »
Francisco ne s’était pas trompé lorsqu’il avait dit un jour : « Ils me tueront plutôt que je renie mes convictions »
De fait, ils le condamnèrent à mort pour le seul motif qu’il s’affirmait catholique :
Tous les témoignages – et ils sont nombreux – coïncident : Francisco avait admis le « crime » d’être catholique, et se déclarait prêt à « donner mille fois sa vie pour le christ »
Le verdict ne se fit pas attendre !


Témoignage émouvant que celui-ci, si jeune et si profondément enraciné dans la foi, la vraie foi. C’est pourquoi j’ai voulu partager ce passage du livre, le plus beau de tous à mon avis.
Lui aussi nous indique un chemin de la foi, nous rappelle que depuis l’origine du christianisme il y eut des milliers (millions) de martyrs dans le monde mais aussi en Europe………. Et pas si loin que cela, moins d’un siècle. Le catholicisme a été, est, et sera encore persécuté mais l’Esprit Saint a toujours suscité des personnes de grande foi, une foi si profonde que ces personnes n’ont pas hésité à donner leur vie, pour le Christ

« Le plus grand bonheur que l’on puisse trouver en cette vie est de mourir pour le Christ. »

Oui, je crois que c’est là une des plus grandes grâces

Au début de l’ouvrage, l’auteur écrit : « Les lettres de Francisco devaient contenir des allusions à ces événements et des renseignements sur les activités apostoliques et les personnes engagées dans cet apostolat. Ces lettres constituaient donc une précieuse documentation pour ceux qui considéraient l’Eglise comme l’ennemi n° 1 du nouvel ordre social athée. D’autre part, il suffira plus tard, pour demander la peine capitale, d’alléguer que des « preuves d’activité fasciste avaient été trouvées au domicile de l’accusé » (n’oublions pas que, pour le front populaire, tout apostolat catholique était taxé de « fascisme »)

Ainsi, il suffit d’être catholique pour être fasciste………… peut-être est-ce ce qui nous attend dans les années à venir, peut-être plus proche que nous le pensons si l’on se réfère à l’actualité ! Je ne peux m’empêcher de penser à ce qui se passe actuellement avec ces pièces de théâtre répugnantes, orgiaques, provocatrices, haineuses et blasphématoires qui suscitent la mobilisation de ces jeunes catholiques et la répression des forces de l’ordre……….. tout cela dans l’indifférence de la population. Mais je ne crois pas qu’il s’agisse d’indifférence, surtout de la méconnaissance, un manque d’information ou une déformation de l’information. Tout est orchestré, finalement.

Et voilà, il y a quelques mois, je me souviens que lors d’une réunion avec le curé, j’avais balancé, pour l’avoir un peu vécu, un « catho rime avec facho ». Il avait été surpris : « à ce point ? »
A l’issue de cette réunion, je m’étais demandé si je n’avais pas été un peu excessive dans ce propos, tout en me disant que je ne devais de toutes façons pas être très loin de la vérité.
Eh bien non, depuis les événements s’accumulent, et de tout ce que je peux entendre, c’est bien cela. Il ne peut y avoir d’action des catholiques sans qu’on fasse allusion aux intégristes ce qui évidemment a une connotation fascisante (pour les musulmans, on utilise plus facilement le mot islamiste car ça semble passer mieux, pour d’autres on utilisera le mot « orthodoxe » ou « ultra orthodoxe »

J’en ai également appris un peu plus sur les origines de la guerre d’Espagne, on nous en parle toujours comme si elle avait commencé en 1936. Mais depuis quelques années, je nourrissais quelques doutes sur tout ce que l’on m’avait appris. On ne parle jamais de l’origine de ce conflit qui a ensanglanté ce pays.
Et je commençais à me dire, concernant cet épisode tragique, qu’il devait y avoir un loup quelque part.
Que nenni, j’étais encore loin, ce n’était pas un loup………….. mais la meute au grand complet. Comme s’il y avait d’un côté les bons (les rouges) et de l’autre les méchants (les blancs)
Mais je ne peux m’empêcher de les plaindre, tous ceux qui se sont trouvés compromis dans cette épopée sanglante, les plaindre, comme l’a fait Francisco qui les remerciera et qui pardonnera au chauffeur qui devait le conduire sur le lieu de son exécution, car ils ne savent pas.
Beaucoup d’entre eux avaient certainement le cœur simple et humble et ils se sont laissés manipuler, entraîner par cette déferlante de haine……..
La manipulation des foules…… ce n’est pas sans rappeler le procès de Notre Seigneur Jésus Christ, la foule, sous l’impulsion des meneurs, réclamait la mort du Fils de Dieu…….




Revenir en haut Aller en bas
 
Il allait à la mort en chantant : le martyre du bienheureux Francisco castello Aleu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LIVRES, FILMS, EXPOSITIONS, ART...-
Sauter vers: